VOTRE PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE CHEZ m3

 

En Suisse, le système de prévoyance vise à garantir la sécurité financière de chacun durant les années de retraite, sous la forme d’une rente mensuelle ou d’un capital fixe. Le système de prévoyance repose sur 3 « piliers », qui distinguent les différentes contributions.

 


Premier pilier: prévoyance étatique, assurance de l'existence

L’AVS et l’AI représentent le premier pilier ou la prévoyance étatique. Ces deux institutions doivent assurer l'existence, conjointement avec d'éventuelles prestations complémentaires (PC). Les cotisations pour le premier pilier sont obligatoires pour toute personne et la rente est versée par l’État, à travers la caisse de compensation.

 


Deuxième pilier: prévoyance professionnelle, assurance du niveau de vie actuel


La caisse de pension, la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP) et la loi sur l'assurance-accidents (LAA) forment le second pilier. Les cotisations pour le second pilier sont obligatoires pour toutes les personnes exerçant une activité professionnelle et sont partagées entre l’employeur et l’employé. Chaque personne ayant cotisé peut toucher l’épargne obtenue, soit sous forme d’une rente mensuelle, soit sous forme d’un montant unique en capital. L'objectif du premier et second pilier est de couvrir conjointement 60 pour cent au moins du salaire retiré en dernier lieu et assurer le niveau de vie coutumier dès le départ à la retraite.

 

Pour savoir comment lire votre certificat de prévoyance, merci de cliquer ici  

 


Troisième pilier: prévoyance privée, épargne individuelle (besoins au choix)

Toute personne qui gagne un revenu peut verser un montant fixe dans le plan de retraite du pilier 3a auprès de sa banque ou compagnie d'assurance. Ce montant peut être déduit de votre revenu imposable dans votre déclaration de revenus. Une distinction est faite entre: Les personnes sans régime de retraite professionnel (généralement indépendants), qui peuvent payer un montant plus élevé ou les personnes cotisant déjà à un régime de retraite professionnel (généralement employé).

 

Le montant maximum pouvant être payé est fixé chaque année par l'Office fédéral des assurances sociales et publié sur son site internet. En 2018, les personnes occupant un régime de retraite professionnel peuvent verser un maximum de CHF 6'768 dans le pilier 3a. Les indépendants qui n'ont pas de plan de retraite professionnel peuvent payer jusqu'à 20% de leur revenu annuel, mais un maximum de CHF 33'840.

 

La contribution annuelle doit être comptabilisée dans le compte de pension correspondant à la fin de l'année en question. Assurez-vous de prendre en compte les vacances et faites le paiement en temps utile. Des informations détaillées peuvent être obtenues auprès de notre courtier. Les retraités qui continuent de travailler peuvent toujours cotiser à un régime de retraite jusqu'à cinq ans après avoir atteint l'âge officiel de la retraite. Vous pouvez toujours payer le montant maximum déductible même si vous êtes incapable de travailler pendant un certain temps (par exemple en raison du service militaire, du chômage, etc.). Vous n'avez pas à payer d'impôt sur la fortune pour l'épargne de votre régime de retraite. Vous n'avez pas non plus à payer d'impôt sur le revenu ou de retenue d'impôt sur les intérêts et les gains en capital. Vous ne pouvez retirer de l'argent d'un régime de retraite 3a pilier avant d'atteindre l'âge de la retraite si vous voulez l'utiliser pour acheter ou construire une propriété résidentielle, aller à l'étranger pour vivre de façon permanente ou créer votre propre entreprise. Vous pouvez également retirer vos économies si vous ne pouvez pas travailler et que vous bénéficiez d'une pension d'invalidité complète. Il n'y a pas de conditions particulières concernant le 3ème pilier B. Si vous retirez des fonds d'un régime de retraite du troisième pilier avant d'atteindre l'âge officiel de la retraite, ceux-ci seront imposés à un taux beaucoup plus bas et séparément des autres revenus. Il y a une taxe unique qui correspond au montant que vous paieriez en un an sur ce revenu, cependant, elle est calculée à un taux réduit.

A votre retraite ?

Dès l’âge de 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes, le système des retraites permet aux collaborateurs de toucher une rente. Le but de cette rente est de garantir un revenu mensuel pour permettre à chacun de cesser d’occuper une activité lucrative tout en conservant son niveau de vie actuel.

 

Le régime suisse de l’Assurance Vieillesse et Survivance (AVS) permet à toute personne de toucher une rente de vieillesse, dès l’âge de 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes. Cette rente calculée sur le salaire déterminant à la fin de la vie active et les années de service, est versée et garantie par l’État. Cette rente de vieillesse commence le 1er jour du mois suivant celui où l’âge limite a été atteint et n’est pas versée automatiquement. Afin d’éviter une perte de salaire, le collaborateur devra effectuer les démarches nécessaires auprès de notre caisse de compensation, tenant compte d’un délai administratif de 3 mois.

 

Si vous souhaitez d’ores et déjà effectuer un calcul d’une rente future, vous pouvez accéder au formulaire moyennant le lien ci-dessous :

 

Demande de calcul

 

Pour la demande d’une rente vieillesse, utiliser le formulaire suivant :

 

Demande de rente 

 

En plus de votre AVS, Votre Certificat Personnel LPP vous indique les projections des rentes futures selon le capital actuel

Pour toutes questions, merci de contacter notre courtier en cliquant ici

Copyright 2017 © - MicroGestion SA - tous droits réservés